ACCESSIBILITÉ :

| Contactez nous

Historique de la carrière

Home/Historique de la carrière
Historique de la carrière 2017-03-28T15:57:04+00:00

Les débuts

L’origine des carrières de Saint Nabor remonte à plusieurs siècles. Déjà sous le règne de Louis XIV, des pavés auraient été expédiés jusqu’à Paris.
En fait les matériaux sortant des carrières devaient être utilisés pour l’entretien et la construction des routes de la région.
Jusqu’en 1902, 4 petites carrières étaient exploitées à la main par des entrepreneurs locaux.
Cette année là, les ponts et chaussés de la région à la recherche de nouveaux gisements de roche s’intéressèrent de plus près au site de Saint Nabor.
L’administration autorisa la société privée allemande Vering et Waechter à exploiter les carrières et d’établir une voie ferrée entre Saint Nabor et Rosheim.
Cette ligne de chemin de fer ainsi que de nouvelles installations permirent de développer rapidement l’activité.
Après la guerre 1914/1918 les carrières passèrent sous la direction de l’état Français.
C’est en 1931, les carrières changent de statut en devenant société anonyme et ayant comme actionnaire le département du Bas Rhin, les communes de Saint Nabor et d’Ottrott ainsi que la compagnie des tramways Strasbourgeois.

Les premiers travaux de la nouvelle société furent de remplacer et de moderniser les équipements.

A l’aube de la 2ème guerre mondiale, le site pouvait rivaliser avec ses concurrentes les plus performantes.
Durant la guerre, l’activité du site végéta jusqu’à la libération en 1944.
A partir de 1945, les carrières purent travailler normalement et livrer de grandes quantités de matériaux.

train des carrières

Période 1902- 2002 :

Exploitation de la carrière pour la production de Porphyre

25 janvier 2000 :

Arrêté préfectoral prescrivant des travaux visant à l’inclinaison des fronts de taille et à la mise en place de mesures de sécurité dites « passives » : merlons, fosses, pièges à blocs, dispositifs de récupération des eaux de ruissellement, clôture en pied de fronts.

le 19 mars 2002, l’exploitant privé est placé en redressement judiciaire

Fin 2004

Un syndicat intercommunal est créé (SIVU)

Mars 2008

Après les élections municipales, reprise en main du dossier par la nouvelle équipe du SIVU. Il a fallu d’abord prendre la mesure de l’étendue de la tâche, réunir les différents acteurs prenant part à cette mise en sécurité : les maîtres d’œuvre ANTEA et Atelier et Paysage et l’entreprise EIFFAGE.

Depuis 2009

Le chantier de la mise en sécurité concerne le réaménagement et non une reprise d’exploitation de carrière. La productivité n’est plus le maitre mot puisque d’importants fonds publics sont engagés à hauteur de 4 M€.

Au total 3M de tonnes seront abattus dont 2 M de tonnes sont valorisables et seront concassés pour la vente devant cofinancer le projet pour tailler le site en forme de cirque, un pré-verdissement pour le rendre dans son milieu naturel et fortement valorisé par un paysagement du carreau intérieur.

Le 26 mai 2010

La partie sommitale du front de Saint Nabor a été végétalisée sur une surface de 3,5 ha .Une première depuis des décennies. La végétalisation consiste à travailler sur : les fronts de taille, les merlons et leur intégration, les terrassements et la reconquête du végétal, la maitrise des eaux existantes, en gérant au mieux les eaux de ruissellement, en travaillant sur les biotopes pour protéger les espèces existantes.

Infos sur la mise en sécurité

1▪ Maître d’ouvrage : SIVU des Carrières de Saint-Nabor et d’Ottrott

Objectifs :

  • Dans un environnement touristique remarquable, reconquérir cet espace dans l’optique d’une réutilisation du Site,
  • La conduite d’opération, utilisateur final,
  • La coordination avec le maître d’œuvre,
  • Un rôle d’exploitant avec une délégation technique et sécurité au groupement d’entreprises,
  • Les contrôles inopinés de nuisances,
  • La gestion financière.

2▪ Maitre d’œuvre : ANTEA-Atelier du Paysage

Missions :

  • Intégrer la mise en sécurité du site dans la perspective d’un projet de réaménagement futur.
  • Intégration du projet dans l’environnement.

3▪ Groupement d’Entreprises

Rôle :

  • Concevoir un projet, dans l’esprit de l’avant projet de 2006.
  • Réaliser ce projet sur la base de techniques d’exploitation en carrières (minage, poussage, concassage),
  • Commercialisation des matériaux y compris la logistique.
  • Réaliser les travaux de terrassement (modelage du terrain) et le pré-verdissement.
Enjeux et perspective de la carrière
Enjeux et perspective de la carrière
Galerie photo de la carrière